2001
L'Odyssée des Maquettes





Enter

 

2001 : l’Odyssée de l’Espace est une fable métaphysique qui est une adaptation de plusieurs nouvelles écrites par Clarke, et en particulier The Sentinel éditée en 1948 autour de laquelle s’articule le film. Pour mettre des images sur des mots, Kubrick fit appel aux artistes et aux techniciens les plus doués de leur génération et n’hésita pas à leur faire tout recommencer jusqu’à pleine satisfaction du maître. Tel était le cinéaste ; un homme dur, déterminé et souvent blessant avec ses collaborateurs, même les plus proches. A un point tel qu’il s’appropria tous les effets spéciaux du film… Parmi les nombreux techniciens qui prirent part à l’aventure, outre Douglas Trumbull (Star Trek 1, Rencontre du Troisième Type, Blade Runner, etc.), Con Pederson ou Stuart Freebord à qui nous devons les costumes des hommes singes mais aussi le Yoda de Star Wars, il faut rendre hommage à ceux qui ont su fairede 2001 un chef-d’œuvre visuel sur le plan aéronautique : Harry H-K Lange, Frederick I. Ordway III et Tony Masters. Lesdeux premiers ont travaillé pour la NASA comme illustrateurs et concepteurs avant de se faire remarquer par Kubrick par leurs travaux portant sur l’intelligence dans l’univers et la vie dans d’autres systèmes solaires, et qui sechargèrent de tous les aspects techniques du film. Tony Masters, artiste décorateur anglais, qui tînt le rôle de superviseur de ce trio de génies et qui eut la responsabilité de tous les aménagements internes des vaisseaux telsque le garage du Discovery, les compartiments passagers aux capitonnages soignés, en passant par les tableaux de bord parfaitement fonctionnels. Car lorsqu’un astronaute appuie sur un bouton, ce bouton correspondparfaitement à une fonction bien définie. Et malheur au comédien qui se trompe encore à la xième prise… Afin de rendre crédible cette histoire se déroulant dans un futur (très) proche, le réalisateur s’assura la participationde grandes sociétés telles que la Bell Engineering, la banque American Express, IBM (avec qui il se fâcha), et l’inoubliable Pan American. Excusez du peu.
Ma façon de célébrer l’arrivée de la date 2001 fut de réaliser une édition spéciale du magazine Dixième Planète (d’où proviennent toutes ces photographies) baptisée 2001 : l’Odyssée des Maquettes, entièrement consacré au film du tandem Clarke-Kubrick, et dont la préface a été écrite par le conseiller scientifique Frederick Ordway. Ce hors série contient des éléments informatifs et anecdotiques relatifs aux effets spéciaux et aux maquettes de tournage qui ont toutes été détruites. Étant également cinéphile, j’ai également essayé de retrouver l’émotion visuelle du film en en utilisant les objets de collection fabriqués par mes amis et moi-même. Il est disponible auprès de la société Histoire et Collections qui édite le magazine Dixième Planète (voir également le lien).
Franchissez avec moi la Porte des Étoiles… En attendant d’en connaître plus en vous procurant cet inestimable magazine !

Jean-Marc Deschamps